Des volumes en forte hausse à la Plateforme Colis

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share via Email
Dans la presse

Des colis en veux-tu, en voilà... À la Plateforme Colis régionale du groupe La Poste à Cavaillon, on fait face à une hausse énorme des volumes traités. Une augmentation qui reflète, tout simplement, la situation nationale. Depuis la fin du mois du mai et jusqu'à fin octobre 2020, au niveau national, on enregistre + 30% par rapport à l'année 2019 et pour cette fin d'année, sur une journée, on prépare + de 15 millions de Colissimo, pour 3 millions seulement en 2019 ! Une multiplication par trois qui ne laisse pas indifférent.

En 2020, l'activité représente 460 millions de Colissimo vendus, soit 100 millions de plus en totalité par rapport à 2019 ! " Une bonne partie de cette croissance est structurelle et pas conjoncturelle" selon le directeur opérationnel territorial de La Poste pour le sud-est, Guillaume De Fougeroux, beaucoup d'entreprises petites et moyennes s'étant mises au e-commerce. " L'activité étant très forte, nous avons anticipé la mise en place logistique de cette fin d'année souligne-t-il, avec dès début novembre, anticipation des recrutements, ouverture des sites logistiques d'appui, élargissement des plages horaires pour la production, et plus de liaisons en matière de transports. Le tout est accompagné d'outils logistiques opérationnels pour la partie livraison". Le relais Colissimo de Cavaillon couvre les départements du Vaucluse, des Alpes de Haute Provence, des Hautes Alpes, du Gard, de l'Hérault, et de la Corse. " On attend un pic en décembre d'un demi-million de colis triés, 2, 5 fois plus de colis répartis à Cavaillon. "

Cela alors qu'au mois de juillet dernier, une nouvelle Plateforme Colis a été ouverte aux Arcs-sur-Argens couvrant le Var et les Alpes-Maritimes qui connaît depuis une très forte activité. À Cavaillon, on a donc renforcé les équipes : 70 emplois saisonniers ont été embauchés pour des missions d'intérim et la filiale Viapost Groupe (Avignon et Salon).
L'objectif étant de réduire les impacts sur l'environnement. Le maillage est donc plus proche des zones du territoire et le chargement des colis se fait également de façon différente. Les colis ne sont plus rangés dans un contenant à roulettes qui était ensuite mis dans un camion, désormais on installe les colis "en vrac rangé" directement dans la remorque, ce qui représente 5000 paquets contre 1500, sur un seul semi-remorque. Ils prendront ensuite la route des départements concernés et le chemin du bateau pour la Corse. Malgré cette hausse de travail, " on tiendra cette année les mêmes promesses que l'an dernier, envoyé avant le 21 décembre, le colis sera sous le sapin pour la Noël", termine le directeur.

Du nouveau

chez VIAPOST !

Actualités
Viapost, partenaire de PRO EMPLOI, intérim...
Viapost poursuit son engagement RSE en Ile-de-France en mettant en place un partenariat avec PRO EMPLOI, pour plusieurs de ses plateformes...
lire la suite
Actualités
Viapost participe au Championnat des...
C’est la deuxième fois que Viapost participe au championnat des caristes. Organisé par le Pôle d’Intelligence...
lire la suite
Actualités
Viapost en chiffres...
Retour sur les chiffres majeurs qui ont fait l’année 2020 de Viapost, spécialiste en logistique, maintenance industrielle...
lire la suite