À l’heure du Covid-19 : bilan d’étape #3

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share via Email
Dans la presse

Interrogés durant le confinement, divers acteurs de la supply chain ont témoigné sur le site de Voxlog de la manière dont ils se sont mobilisés et réorganisés durant cette période complexe. Après plusieurs mois de crise, ils évoquent désormais leur vision de la reprise dans des témoignages recueillis entre le 11 et le 18 mai. Aujourd'hui, la parole est donnée à GT Logistics, Viapost et Dachser.

 Eric Sarrat, président de GT Logistics :

GT Logistics, heureusement, avait très bien commencé l’année. Le budget 2020 laissait prévoir une bonne année et le mois de janvier puis février confortaient notre prévision. La situation de trésorerie était à un niveau record, les salariés actionnaires avaient constaté la croissance de la valeur de leurs actions. La participation et l’intéressement versés pour 2019 étaient supérieurs aux dividendes des actionnaires.

Les deux mois de crise sanitaire ont cassé cette belle dynamique. Sites fermés ou fortement désorganisés par l’absence de productions industrielles ont causé une chute de chiffres d’affaires de 40 % et des pertes importantes. La forte exposition de l’entreprise aux secteurs de l’aéronautique et automobile la contraint à un long redressement et la conduiront à régler des sureffectifs sur certains sites.

Par contre, nous apprécions la forte diversification de notre clientèle qui reste une chance pour le redémarrage des activités. Cette diversification sera poursuivie et accentuée dans les domaines de la santé, pharmacie et agroalimentaire. Enfin, la force de GT Logistics reste son capital humain unique et innovant que nous allons enrichir par nos rituels de management.

Gilles Vincent, DG de la Business Unit logistique et Christophe Baboin, DG Business Unit Transport de Viapost :

Au sein de Viapost, la crise a été une véritable expérience sur la résilience de nos organisations ; la pertinence de notre outil industriel, très automatisé et apte à fonctionner à effectifs réduits ; la solidité de nos relations avec notre réseau de transporteurs ; ainsi que le climat social de notre entreprise. La continuité de nos activités a été possible grâce à l'attitude exemplaire de nos équipes opérationnelles et des instances représentative du personnel. Mais aussi grâce à des clients qui nous ont fait confiance pour les accompagner sur leurs besoins exceptionnels et urgents de préparation de commandes et de transport routier.

Cette période si particulière nous a permis de vérifier le bien-fondé de notre stratégie, orientée vers nos activités de préparation de commandes BtoB et de tri de petites marchandises. Dans les jours à venir, nous nous concentrerons sur le rattrapage des retards de commandes et la relance de nos projets et ambitions de développement.

Frédéric Dumort, président France & Maghreb de Dachser :

Grâce à la solidité de notre organisation et à l'engagement de nos équipes au sein de Dachser, toutes nos agences transport et sites logistiques sont restés ouverts durant le confinement en maintenant un haut niveau de sécurité sanitaire. Il semble aléatoire de prédire quel sera le scénario exact de reprise d’activité, et ces derniers mois nous appellent à la plus grande humilité en la matière.

Pour autant, nous enregistrons depuis début mai une reprise d’activité progressive mais soutenue. Nous adaptons notre plan de transport et l'organisation de nos équipes au jour le jour. En sus d’avoir conservé nos clients historiques, nous bénéficions de la confiance de nouveaux clients qui ont été victimes de défaillances de service ou de hausses tarifaires opportunistes.

D’ores et déjà, nous observons une évolution de certains critères de sélection lors des appels d’offres. Les aspects environnementaux et les politiques RSE sont réévalués à la hausse, et la durabilité des solutions de transport proposées devient fondamentale.

Je pense aux hypothèses de relocalisation en Europe et autour du bassin méditerranéen d’une partie de la production, privilégiant les critères écologiques, de proximité, d’agilité, et d’expérience client à une logique de coûts. Je pense à la volonté de nos prospects et clients d’envisager des partenariats s’appuyant sur des prestataires aux réseaux intégrés, en maîtrise de leurs moyens de production. Je pense à la nécessité de s’appuyer sur un partenaire stratégique pour structurer sa supply chain au regard des enjeux. À ce titre, la structure capitalistique des prestataires est un élément primordial, notamment quand il s’agit de travailler sur des projets impactants.

Pour ma part, j’ai trois convictions fortes au sortir de cette crise sanitaire et bientôt économique : la première est de me préserver de toutes certitudes sur les évolutions industrielles et logistiques et de privilégier l’observation. La deuxième repose sur l’assurance que nos équipes sortent renforcées de cette expérience La dernière est que nos solutions combinées permettront à nos clients d’optimiser leur bilan logistique.

Source : Voxlog

Du nouveau

chez VIAPOST !

Actualités
Le conseil départemental des Bouches-du-Rhône...
Le conseil départemental des Bouches-du-Rhône sollicite Viapost pour réaliser plusieurs opérations.
lire la suite
Actualités
Brico Dépôt sollicite Viapost pour son...
BRICO DEPOT, spécialisée dans la distribution d’articles et solutions de bricolage sollicite Viapost pour pour effectuer...
lire la suite
Carrière
[TÉMOIGNAGE DU MOIS] : La parole à l'une...
Votre nouveau rendez-vous #RH : chaque mois découvrez le portrait de nos collaborateurs.
lire la suite