Viapost, acteur de la « Coalition Rétrofit Hydrogène » pour accélérer la décarbonation du transport routier

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share via Email
Actualités

La Coalition Rétrofit Hydrogène, qui s’est réunie pour la première fois ce 13 janvier, est un regroupement d’acteurs du transport désireux d’accélérer la conversion à l’hydrogène de véhicules routiers lourds roulant actuellement au diesel.

Qu’est-ce que la Coalition Rétrofit Hydrogène ? Quelle est son action dans le domaine du transport ?

Un regroupement d’acteurs : qui sont-ils ?

La filière du transport poids lourd fait face à un enjeu majeur : faire évoluer les pratiques et les équipements pour réduire l’impact environnemental de l’activité du transport.

Parmi les énergies bas carbone, la piste de l’hydrogène. Plusieurs acteurs représentant l’ensemble de la chaine de valeur du transport et voulant accélérer la conversion à l’hydrogène de véhicules diesel se sont associés dans une « Coalition Rétrofit Hydrogène ».

Elle réunit des chargeurs, transporteurs et logisticiens, équipementiers, rétrofiteurs, financeurs et leasers, politiques et administrations publiques.

 

La création de la Coalition Rétrofit Hydrogène : son origine

La Coalition Rétrofit H2 a été fondée par plusieurs acteurs majeurs, impliqués dans le déploiement de l’énergie hydrogène :

  • E-Neo, spécialiste de la conversion de poids lourds à l’électrique et l’hydrogène
  • Alice, alliance Industrielle pour la Compétitivité et l'Efficacité Énergétique
  • Seiya Consulting, cabinet de conseil dans l’Hydrogène
  • EIT InnoEnergy France, alliance industrielle d’EBA pour le stockage par batterie, EGHAC pour l'hydrogène vert et ESIA pour le solaire photovoltaïque
  • DB Shenker, acteur du transport et de la logistique
  • pHYnix, producteur indépendant d’hydrogène vert en Europe
  • L’ambassadeur Hydrogène Vert France 2030

 

Objectif de la Coalition Rétrofit Hydrogène

Face aux enjeux de décarbonation du transport, la Coalition Rétrofit H2 ambitionne d’ici 2030 le retrofitage à l’hydrogène de 10 000 camions par an en France.

La proposition de la Coalition Rétrofit H2 pour atteindre cet objectif consiste à :

  • Créer un réseau de rétrofiteurs et garages de maintenance
  • Attirer de 30 à 50 M€ d’investissement industriel
  • Baisser les coûts via la massification des volumes
  • Promouvoir des commandes de camions rétrofités par des transporteurs engagés, suivis par leurs clients chargeurs
  • Mobiliser les pouvoirs publics pour adapter règlementation, fiscalité et aides

Viapost, acteur engagé dans la décarbonation de son transport

L’activité transport de Viapost a lancé sa transition il y a plusieurs années, en misant sur le développement d’un mix énergétique : électrique, biocarburant, GNV, biogaz et l’hydrogène.

Anne-Laure Charpenet, Directrice Stratégie Energies Transport chez Viapost/La Poste était bien sûr présente lors du lancement de la Coalition Rétrofit Hydrogène et témoigne :

Nous nous sommes engagés à promouvoir ce type d’initiative. Par ailleurs, nous allons passer commande d’au moins 1 poids lourd rétrofité et embarquer avec nous certains de nos transporteurs partenaires. »

En parallèle, Viapost a déjà lancé de nombreux projets tels que l‘ouverture d’une station GNV sur sa plateforme de Chelles, la bascule de liaisons au Biogaz pour son client La Poste , l’accompagnement de La Poste dans la mise en place de son 1er camion électrique et la bascule d’une partie de sa flotte d’Ile-de-France en Biogaz

Elle organisait également, le 23 juin 2022, une rencontre avec ses 20 plus gros transporteurs partenaires français afin de les engager dans sa démarche de décarbonation de ses transports poids lourd, partageant avec eux son analyse des énergies bas carbone et ses ambitions.

En marche vers la décarbonation du transport

Accélérer la décarbonation est un des objectifs de France 2030, le plan d’investissement proposé par le Président de la République, Emmanuel Macron. Ce plan d’investissement a pour but de transformer durablement les secteurs clés de l’économie nationale par l’innovation technologique.

 

Un investissement de 54 milliards d’euros

Un investissement de 54 milliards d’euros aidera à assurer la transition de filières stratégiques telles que l’énergie, l’automobile, l’aéronautique ou encore l’espace, et de leurs permettre de répondre au défi écologique de manière compétitive.

 

« L’hydrogène est une « révolution industrielle »

Michel Delpon, Ambassadeur Hydrogène Vert France 2030 déclare :

« L’hydrogène est une révolution industrielle » qui va mobiliser une partie des 54 milliards d’euros destinés à la réindustrialisation de la France.

La solution du rétrofit à hydrogène permettra d’accélérer la décarbonation du transport lourd et atteindre zéro émission en 2050. »

Du nouveau

chez VIAPOST !

technicien de maintenance itinerant viapost
Carrière
Métier : Yancoubou nous fait découvrir...
Yancoubou est technicien de maintenance itinérant chez Viapost. Il nous fait découvrir son métier et ses missions....
lire la suite
article Viapost journal la semaine de nancy
Dans la presse
Logistique : pour atteindre la neutralité...
Logistique, transport : le défi environnemental est aussi colossal que nécessaire.
lire la suite
article décision achats viapost
Dans la presse
Cap sur le transport de marchandises...
Décarboner sa supply chain entraîne de revoir sa copie en termes d'achats de transports. Les solutions innovantes gagnent...
lire la suite