La maintenance des équipements industriels

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share via Email
Avis d'expert
Qu'est-ce que la maintenance industrielle en milieu logistique ?

La maintenance industrielle se définit par l’ensemble des méthodes et techniques pour maintenir, optimiser ou rétablir un équipement de production logistique et garantir son bon fonctionnement. Elle joue un rôle indispensable sur la productivité ainsi que sur la rentabilité d’un entrepôt logistique en limitant les pannes et donc, en permettant de produire sans interruption.

Les usages courants de la supply chain préconisent de favoriser la planification d’intervention pour tester les mécanismes des équipements industriels lors de la production, de changer les pièces usagées avant obsolescence ou encore de mettre en place un système de GMAO.

Quels sont les différents types de maintenance industrielle ?

On distingue divers types de maintenance industrielle, intervenant à différents moments de l’activité.

> La maintenance corrective : elle permet de réparer des parties spécifiques du matériel dans le but de prolonger son bon fonctionnement. C’est une action provisoire qui ne permet pas de réparer durablement la panne. 

> La maintenance curative : elle vise à réparer les pannes en profondeur. Cela concerne notamment le remplacement de certains composants afin de garantir une réparation pérenne.

> La maintenance préventive : effectuée en amont de la défaillance, elle a pour objectif de limiter les risques de panne. Elle traite des composants, des pièces détachées, des équipements et des machines. Ce type de maintenance doit tenir compte des pré-requis des constructeurs concernant l’aspect mécanique ainsi que des usages des machines par les utilisateurs.

Au sein de la maintenance préventive, il existe deux typologies de maintenance :
🡪 La maintenance systématique travaille sur la répétitivité des interventions, notamment pour changer les pièces et permettre une amélioration de la productivité et du fonctionnement des machines.
🡪 La maintenance conditionnelle surveille les indicateurs clés de la machine pour permettre aux techniciens de se déplacer en fonction de l’état réel de l’équipement. Avec ce système, il est possible de digitaliser la tâche avec des outils informatiques.

> La maintenance prédictive : elle intervient par le biais d’outils connectés aux équipements industriels. Ils permettent de rechercher et déceler, via des capteurs, les potentielles anomalies qui vont survenir.

Pour chaque type de maintenance, des mesures de sécurité sont mises en place au sein des entreprises. Des EPI, et des actions de préventions, permettent d’accompagner l’usage des outils de maintenance en tout sécurité.

Les niveaux de maintenance industrielle

Il existe également différents niveaux d’interventions de maintenance industrielle allant de 1 à 5, le niveau 1 pouvant être réalisé par l’utilisateur et les niveaux 2 à 5 nécessitant un savoir-faire technique d’un(e) technicien(ne) de maintenance. 
Ils permettent aux équipes de juger du niveau de gravité de l’opération.
> Niveau 1 : réglages simples effectués sur la machine par l’utilisateur, sans outils
> Niveau 2 : interventions mineures de maintenance préventive
> Niveau 3 : pannes nécessitant un diagnostic lié à des réglages spécifiques
> Niveau 4 : travaux plus importants de rénovation ou restructuration des équipements
> Niveau 5 : travaux de réparation plus importants

Les rôles dans le secteur de la maintenance industrielle

> Technicien(ne) de maintenance
Fonction indispensable de l’activité de maintenance industrielle, le technicien est en 1ère ligne lors des interventions planifiées ou d’urgences sur les machines.
Qualifié pour réparer les pièces au cas par cas, les journées d’un technicien(ne) sont variées et dépendent du bon fonctionnement de l’équipement industriel et du parc des machines.

> Superviseur maintenance
Le superviseur possède généralement une expérience plus longue et vise à encadrer l’équipe de technicien(ne)s. Il /elle planifie et gère les interventions en maintenance préventive et donne les priorités lors de pannes.

> Ingénieur maintenance
En charge de la conception et du déploiement des plans de maintenance industrielle, l’ingénieur maintenance doit avoir une vision plus large de l’activité. Il/elle conçoit et imagine les optimisations des équipements en vue d’améliorer leur fonctionnement technique et technologique.

Quelles innovations dans le secteur de la maintenance ?

Comme mentionné plus haut, l’industrialisation poursuit son ascension, et les environnements industriels nécessitent des équipements toujours plus innovants. Le rôle de la maintenance est désormais indispensable pour permettre de limiter les pannes sur les équipements en environnement logistique et les développements technologiques aident à développer de nouvelles pratiques.

Les innovations industrielles ont notamment permis d’améliorer l’efficacité des interventions et de planifier les tournées de techniciens plus aisément.
De nouveaux outils sont également apparus pour la surveillance à distance des machines, ils envoient des alertes en cas d’anomalies, permettant de disposer de données précises sur la santé des équipements ainsi que sur leur rendement.

Quelles études pour travailler dans le secteur de la maitenance ?

Selon les fonctions visées en maintenance industrielle, il existe différents cursus possibles.
Pour accéder au poste de technicien(ne) de maintenance industrielle, il faut généralement avoir un niveau BAC+2. En amont, différentes voies sont ouvertes, via un « CAP Agent de maintenance des industries de matériaux de construction et connexes » puis vers un « Bac Professionnel maintenance des équipements industriels ». 
Le cursus le plus simple, pour devenir technicien de maintenance, à l’issue du CAP et du Bac Professionnel est de poursuivre en DUT ou BTS afin d’effectuer des stages professionnels. Ils permettront d’acquérir une première expérience dans l’univers industriel ainsi que des compétences indispensables pour exercer dans le secteur.

Afin d’envisager plus facilement une évolution vers un poste de responsable, le parcours peut être poursuivi en licence professionnelle spécialisée en maintenance industrielle.
Au-delà de ces profils, des écoles d’ingénieurs peuvent également être intégrées afin d’envisager des postes d’ingénieurs en maintenance industrielle.

Les évolutions constantes du monde industriel poussent le secteur de la maintenance à recruter régulièrement, de nombreux emplois sont à pourvoir sur les divers postes existants.

Du nouveau

chez VIAPOST !

Actualités
Responsable méthode maintenance – Témoignage...
Pierre-Henry a rejoint Viapost en 2019 en tant qu’ingénieur méthode maintenance. Rapidement, il est devenu responsable...
lire la suite
Actualités
Pour sa 1ère enquête NPS, Viapost obtient...
Entre le 18 octobre et le 12 novembre, une enquête a été envoyée à près d’un millier de contacts...
lire la suite
Actualités
4 duos formés à l’occasion du Duo Day...
Ce 18 novembre 2021, Viapost participe au Duo Day, une journée durant laquelle une personne externe et en situation de handicap compose...
lire la suite