viapost
Actualités

Optimisation du tri fin des PPI : Viapost combine plusieurs équipements pour un résultat optimal !

16 mars 2018

Face à une forte hausse du volume de Petits Paquets Import (PPI) qui pourrait atteindre le million par jour, et la complexité de tri de cette typologie de produits, Viapost sous-traitant logistique de La Poste, fait évoluer sa prestation avec de nouveaux moyens industriels.

 

L’entreprise a développé une solution inédite de tri combinant plusieurs équipements du marché : un trieur industriel, un système de reconnaissance automatique de caractères (OCR) et un logiciel industriel de pilotage (WCS).

  • Le choix de la machine de tri s’est porté sur un trieur tilt tray. D’un concept modulaire, simple et déplaçable, il permet de trier tous les formats de PPI, avec une capacité pouvant aller jusqu’à 7 200 objets/heure et quelques 100 000 objets/jour. Cet équipement offre également une multitude de choix de conteneurs de sorties possibles.
  • Pour le décryptage extrêmement difficile des adresses destinataires (étiquettes non-standards…), Viapost s’est orienté vers un système de lecture qui combine un cœur OCR et une solution de vidéocodage permettant, si besoin, une saisie manuelle des adresses non lues pour permettre le tri du paquet vers son destinataire.
  • Enfin, un logiciel industriel de pilotage (WCS) permet l’édition et la gestion de plans de tri multiples, intégrant entre autres des critères de poids, volume, morphologie, flux prioritaires et finesse de tri (Code Postal, rue, numéro de rue, groupement par tournées facteurs).

Des appels d’offre sont également en cours pour le choix final des fournisseurs d’équipements qui composeront la solution définitive de tri des PPI.

En un peu moins d’un an, le projet piloté par la direction industrielle de Viapost et testé sur son site de Velaux (13), a abouti à la conception d’une première solution. Ce test sera mené jusqu’à fin mars 2018 et permettra à La Poste d’orienter son choix technologique pour le traitement des PPI en croissance sur les prochaines années.